Toulouse

Toulouse

Toulouse, la fameuse ville rose a de nombreux atouts qui ne laissent pas indifférent. On ne se lasse pas d’arpenter sa place du Capitole, ses ruelles historiques, ses petits quartiers ou encore les bords de la Garonne. Nous y avons posé nos valises pour un long week-end et nous avons adoré. Pour ceux qui souhaitent découvrir cette cité si chère au cœur de Claude Nougaro, suivez-nous c’est par ici !

L’hyper centre

Ah la place du Capitole ! Elle est forcément incontournable, c’est là que bat le cœur de Toulouse. Avec ses arches et le Capitole qui y trône fièrement elle est tellement majestueuse et nous rappellerait presque la plaza Mayor de Madrid.

Le centre possède son lot de bâtiments notables, à commencer par le Capitole lui-même, que l’on peut visiter. Ce superbe monument héberge à la fois l’hôtel de ville et un théâtre, ce qui est peu commun. La salle des Illustres, qui ressemble d’ailleurs plus à une galerie, regorge d’œuvres magnifiques en rapport avec l’histoire de Toulouse; nous avons été impressionnés. Du côté de la rue de Metz, le musée des Augustins est une étape incontournable, aussi bien par la qualité de ses collections que par la beauté du lieu car il est situé dans un ancien couvent. En plus de celle du Capitole, d’autres places valent le détour, comme la place Saint-Pierre où la vie nocturne bat son plein ou encore la place Wilson assez charmante par son côté bucolique et son manège à l’ancienne. Bien sûr le centre ville dispose d’un marché, place Victor Hugo qui abrite de superbes commerces de bouche même si le bâtiment est plutôt ingrat.

Les carmes

Les Carmes

De l’autre côté de la rue de Metz le quartier des Carmes avec ses noms de rue insolites et ses nombreux bars est un passage obligé. La place de la Trinité avec ses terrasses invite à y faire une pause pour admirer la fontaine et les belles façades. Le cœur du quartier se trouve place des Carmes avec son marché couvert. Explorez les rues Pharaon, Croix-Baragnon, de la Dalbade et Mage, entre autres. Le soir venu le quartier se transforme et accueille les bons-vivants et les fêtards car il possède une multitude de restaurants et de bars. Cela serait dommage ne pas faire escale dans l’un d’eux pour goûter à la gastronomie locale et se fondre dans cette atmosphère festive.

Le patrimoine religieux

Cathédrale Saint-Etienne

Toulouse impressionne aussi par son nombre important d’édifices religieux, cela lui donne un cachet tout particulier. Le majestueux couvent des Jacobins est une étape incontournable, il possède un cloître de toute beauté. Du côté des Carmes l’imposante cathédrale Saint-Etienne trône fièrement au milieu de la place éponyme. Dans le vieux centre, la basilique Saint-Sernin est un véritable bijou architectural. Si vous souhaitez approfondir cet aspect de la ville, passez aussi voir l’église Notre-Dame-du-Taur puis la chapelle des Carmélites.

La Garonne

Impossible d’évoquer Toulouse sans parler de la Garonne, tout aussi emblématique pour la ville que la fameuse place du Capitole. Si vous souhaitez admirer une vue à couper le souffle, rendez-vous quai de la Daurade, vous découvrirez un magnifique panorama sur le pont Neuf (en réalité le plus vieux de la ville !), l’hôtel Dieu sur l’autre rive et sur le dôme de l’hôpital de la Grave. Sur l’autre rive une balade sur la passerelle de la Viguerie tout récemment aménagée s’impose si vous souhaitez encore jouir d’une vue spectaculaire sur la Garonne. Si vous traversez le pont Saint-Pierre, vous découvrirez l’espace EDF Bazacle, une centrale hydroélectrique, lieu d’expositions, avec une terrasse panoramique et un hublot pour observer les poissons. En remontant la Garonne jusqu’au quartier des Carmes puis jusqu’à l’île du Ramier nous avons admiré l’écluse, la faune et la flore environnantes, c’est un endroit un peu isolé et très calme que nous avons apprécié.

La gastronomie

Tout le monde connaît la spécialité de Toulouse, le cassoulet et nous sommes loin d’être des spécialistes pour vous en parler correctement. Voici plutôt quelques lieux où nous avons régalé nos papilles.

L’annexe de la Braisière : un bar à tapas comme on les aime !  De la cuisine maison, des plats plus originaux les uns que les autres et un service efficace.

El almacen : pour manger sur le pouce des empanadas, sorte de chaussons fourrés en version salée.

Le point d’Ogre : comme son nom l’indique, un restaurant où l’on déguste des repas pantagruéliques, mais aussi savoureux. Ne pas manquer le févoulet et les desserts qui sont renversants. Mieux vaut réserver l’endroit est prisé.

Le Bazacle : juste à côté de l’espace EDF Bazacle, ce restaurant propose une cuisine maison, copieuse et délicieuse.

Le minotaure

Minotaure compagnie de la machine

Tout comme Nantes, Toulouse verra désormais régulièrement des machines arpenter ses rues. En effet, la compagnie de la machine crée par François Delarozière y a élu domicile en novembre 2018. Nous sommes venus visiter la ville à cette période et nous nous sommes retrouvés au milieu d’un spectacle poétique et féerique, le gardien du Temple dont les protagonistes étaient un minotaure et une araignée mécaniques. Nous en avons vraiment pris plein les yeux en admirant ces gigantesques machines saisissantes de réalisme. Pour voir de plus près ces bijoux vous pourrez visiter la Halle de la machine, cela est devenu sans aucun doute une étape incontournable pour toutes les générations.

Que retiendrons-nous de Toulouse ?

Son ambiance festive à l’espagnole, la chaleur ocre de ses bâtiments, son patrimoine exceptionnel et sa douceur de vivre, autant d’éléments que nous avons beaucoup aimés. Une mention spéciale pour l’espace EDF Bazacle où l’on ne voit pas le temps passer.

Allez à Toulouse les yeux fermés, vous aurez peut-être envie d’y rester qui sait ? 😉

Laisser un commentaire