Figeac

Figeac

Peuplée d’un peu moins de 10 000 habitants, la ville de Figeac, dans le Lot, est un petit cocon bien entouré. Comprenez par là qu’en plus d’avoir su conserver son charme médiéval et pittoresque, Figeac est entouré du parc naturel régional des causses du Quercy ainsi que du parc naturel régional de l’Aubrac. Nous avons eu la chance d’y passer un week-end et les maîtres mots sont calme et détente. Suivez le guide !

Découvrez Figeac… à pied

Eglise Saint-Sauveur
Église Saint-Sauveur de Figeac.

Nous avons débuté notre balade place Michelet. Comme vous allez vite le constater, l’église Saint-Sauveur se trouve à cet endroit même. Datant du XIIème siècle, cette église ressemble à la basilique de saint-Sernin, à Toulouse. prenez le temps de vous y arrêter et d’aller jusqu’au bout de l’église, une chapelle inattendue vous y attend.

La vue de Figeac depuis l'église Notre-Dame-du-Puy de Figeac
La vue de Figeac depuis l’église Notre-Dame-du-Puy de Figeac

Reprenez ensuite votre route par la rue de Tomfort et continuez en direction Notre-Dame-Du-Puy. L’église y est majestueusement implantée, surveillant le pays de Figeac depuis le XIVème siècle, ne ratez donc pas le point de vue sur la ville ainsi que sur le parc naturel des causses du Quercy en arrière-plan. Il pleuvait lors de notre passage et la vue était déjà belle. Nous espérons que vous aurez la chance de la voir par beau temps.

La place Champollion sous la pluie :)
La place Champollion sous la pluie

Redescendez ensuite via les rues Delbos et Boutaric afin de rejoindre la place Champollion, où un musée du même nom vous attend si vous êtes passionné par celui qui, munie de sa pierre de Rosette, a pu décrypter les hiéroglyphes en 1822. Nous ne le savions pas mais Jean-François Champollion est né à Figeac, en 1790. La place est assez centrale et animée les jours de marché, quelques cafés et boutiques vous donneront l’occasion de vous imprégner de l’ambiance de la ville.

La place Des Ecritures
La place Des Écritures.

Faites un crochet par la place Des Écritures, à 100 mètres de là. Place exiguë, celle-ci arbore une reproduction de stèle directement sur le sol. Prenez un peu de hauteur pour apprécier l’oeuvre dans son ensemble. 

Continuez votre chemin en vous dirigeant vers le restaurant “La Puce à l’Oreille” qui a de très bons avis sur internet mais où nous n’avons pas eu le temps de manger. On vous laisse nous raconter dans les commentaires 🙂

Le pont d'or de Figeac
Le pont d’or de Figeac, au dessus du Célé.

Votre route devra vous conduire sur les bords du Célé, sous affluent de la Garonne. Rendez-vous sur le pont d’or afin d’apprécier le cours d’eau apaisant. Ensuite, perdez-vous dans les multiples ruelles de la ville, c’est encore la meilleure manière de visiter Figeac. Petit village mais grande découverte !

Le marché et le commerçants de Figeac

Marché de Figeac
Marché de Figeac.

Tout bon village se doit de disposer d’un marché. Figeac ne déroge pas à la règle. Préparez donc votre cabas le samedi matin et partez arpenter le marché, en démarrant de la place Champollion. Quasiment toute la ville se transforme aux couleurs du commerce de proximité, ce qui vous fait là aussi l’occasion d’une belle balade. 

Nous souhaitons souligner la jolie boutique des délices de Sophie, endroit dans lequel vous pourrez ravir vos envies gourmandes. Produits locaux et originaux (mention spéciale au macarons “à l’ancienne”), vous trouverez à coup sûr votre bonheur. N’hésitez pas à vous y rendre.

Hôtel Viguier du Roy
la cour intérieur du Hôtel Viguier du Roy. Splendide.

Autre mention spéciale à l’hôtel Mercure Viguier du Roy de Figeac, dans lequel nous avons pu séjourner grâce à une offre sur Veepee. Fusion de plusieurs édifices médiévaux et en plein coeur du quartier historique, cet hôtel est hors du temps et les chambres sont magnifiques. Nous avons logé dans une partie classée du site et nous le regrettons pas. Si le coeur vous en dit, vous pouvez aussi réserver une table au restaurant la Dinée du Viguier, qui propose une cuisine simple et savoureuse. A 37 euros le menu, difficile de s’en priver pour se faire un petit plaisir 🙂

Dernier détour par Villefranche-de-Rouergue

La place de la Fontaine à Villefranche-du-Rouergue
La place de la Fontaine à Villefranche-de-Rouergue.

Enfin, durant votre voyage, faites un détour par la ville de Villefranche-de-Rouergue, à 35 kilomètres de Figeac et qui se situe dans l’Aveyron. Nous n’y sommes restés que quelques heures mais nous avons eu le plaisir de découvrir le charme de cette ville marquée par le moyen-âge. Partez depuis la place Notre-Dame (visitez l’église du même nom) puis prenez la route des ruelles et autres places, telle que la place de la Fontaine. Passez ensuite à la chapelle des Pénitents noirs ainsi qu’à la chartreuse Saint-Sauveur. Finalement, Villefranche-de-Rouergue se visite comme Figeac : on aime se perdre dans les ruelles de la ville. 

Que retiendrons-nous de Figeac ?

Une ruelle de figeac

Vous l’aurez compris, Figeas est un petit village qui se visite très bien à pied et assez rapidement. Si vous êtes avide de décors médiévaux, la ville saura vous séduire avec ses églises, ruelles et son décor champêtre. Si vous cherchez le calme et le repos total, rendez-vous à Figeac. Et si vous aimez l’Occitanie, ne ratez pas Toulouse.

Laisser un commentaire